Les suppurations anales ou extra-anales

Les abcès et les fistules de l'anus sont les plus fréquentes des suppurations de la région ano-rectale (70 %). Leur origine est strictement anale. Elles ont toujours pour point de départ, l'infection d'une glande de Hermann et Desfosses, située au niveau d'une crypte de la ligne pectinée.

 

C'est l'orifice primaire ou interne qu'il est capital de découvrir. L'infection diffuse à travers les muscles par l'intermédiaire de canaux glandulaires, vecteurs de la suppuration pour s'ouvrir le plus souvent à la peau par un orifice externe ou secondaire, parfois dans le rectum par un orifice également secondaire. La classification repose sur la hauteur des trajets dans l'appareil sphinctérien , toujours plus ou moins concerné et leur complexité. Même affection à un stade évolutif différent, abcès et fistules de l'anus doivent être cliniquement opposés.

 

Les abcès constituent une véritable urgence à distinguer des autres affections proctologiques, les fistules de l'anus une infection chronique qui justifie toujours une exploration attentive pour les séparer des suppurations extra-anales.

 

Le traitement n'est jamais médical. L'antibiothérapie post-opératoire a des indications ponctuelles mais la sanction thérapeutique est toujours chirurgicale.

 

Des techniques parfaitement codifiées et sécurisantes, respectant au maximum la fonction sphinctérienne et l'architecture anale , un contrôle post-opératoire immédiat rigoureux, conditionnent le succès de cette chirurgie dont il faut souligner la difficulté et la gravité potentielle.

 

 

En savoir plus