Troubles de l'éxonération : la constipation

 

Véritable hantise de bien des individus, le traitement de la constipation doit être précédé d'un bilan systématique par temps de transit colique, défécographie, manométrie ano-rectale et parfois électro-myographie sphintérienne. Les constipations par inertie colique sont justificiables d'un traitement médical évitant les laxatifs anthraquinoniques.

 

Au contraire, les constipations terminales ou dyschésies relèvent souvent d'une thérapeutique chirurgicale.