Attention  aux facteurs de risque familial (dès 45-50 ans)

 

 

Dans tous les cas, il est nécessaire de procéder à un bilan proctologique clinique comportant :

 

- un interrogatoire précis et bien ciblé

- un examen externe de la région anale

- un toucher anal et rectal

- une anuscopie (instruments jetables)

- une rectoscopie au tube rigide (instruments jetables), si nécessaire

 

Dépistage de masse du cancer recto-colique

Le dépistage de masse est dans tous les cas valable par le test hémoccult à partir de 45-50 ans : recherche de sang occulte dans les selles non visible à l'oeil nu par prélèvements sur 3 selles.

 

Dépistage individuel

La coloscopie totale systématique est pratiquée si un test hémoccult  se révèle positif ou s'il y a un bilan proctologique évocateur.

 

S'il y a une exceptionnelle contre-indication à la coloscopie totale, il est possible de pratiquer :

  • une coloscopie partielle sans anesthésie générale, associée au lavement baryté complémentaire
    ou
  • une coloscopie virtuelle (colo-scanner en 3D) dont les indications sont très limitées.